Fleurs
Corbeilles en Gâtinais
<<  Novembre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
2021222324
27282930   

Visiteurs : 431063

Tourisme et culture


Dans le cadre des travaux connexes liés à la construction de l’A19 notre projet de création d’un verger de collection communal a été retenu par la commission du « 1% paysage et développement ».

Cette création s’est mise en place, en partenariat avec l’association des « Croqueurs de pommes – terroirs Sud Gâtinais » sur un terrain communal au lieu-dit de « La Motte ».
Une convention signée lors du Conseil Municipal du 29 novembre 2007 désigne les « Croqueurs de Pommes – Terroir Sud Gâtinais » comme gestionnaires avec mise à disposition du terrain pour 30 ans.

Ce verger dit de collection a une superficie de 5370 m2, une extension est en cours par acquisition foncière d’un terrain contigu de 1094 m2. Le but du verger est de posséder des variétés locales et régionales méritantes à sauvegarder pour la biodiversité, mais également d’en faire un lieu pédagogique et ludique ouvert au public, aux scolaires et aux adhérents de l’association.
Les variétés plantées sont des variétés locales choisies par l’Association des Croqueurs de pommes et l’INRA selon des critères de robustesse et de résistance aux maladies.

Les travaux d’aménagement concernant la tranche ferme sont terminés.
Aujourd’hui, on peut observer sur le site, le local construit en bois couvert d’une toiture végétalisée adossée à un mur constitué de gabions avec une signalétique qui indique toutes les variétés des fruitiers plantés.
Les semis, l’alimentation en électricité et en eau potable et le parking en calcaire sont réalisés.
Ces travaux sont subventionnés par le « Syndicat du Pays Gâtinais » et par le « 1% Paysage et Développement » pour un montant de 90.200 €.

Il reste à édifier un mur à pêches lequel devrait être subventionné à hauteur de 50% par la « Fondation du Patrimoine ».




Les clés de la relance du safran :
En 1987, un Projet d’Action Educative est lancé (PAE).  Une « marre » à Safran est découverte. Le lycée agricole de Beaune la Rolande croit ferme en la relance de la culture du safran. C’est un groupe d’agriculteurs Corbeillois, soucieux de se diversifier qui répond à l’offre du lycée.
1987 : 50 000 bulbes sont commandés au Cachemire. Aujourd’hui, six producteurs de la région de Corbeilles en Gâtinais continuent. Le Syndicat des Safraniers du Gâtinais est créé et la marque déposée à l’I.N.P.I.
1997 : La Confrérie du Safran du Gâtinais assure la promotion du safran sous tous ses aspects, qu’ils soient culturels, historiques, agronomiques et, bien entendu, gastronomiques.
Plantés en rang serrés, les crocus sativus, d’un bleu tirant vers le mauve, dressent leurs têtes vers le ciel. La cueillette commence à la fin septembre. Il faut aller vite, pour cueillir les fleurs à peine écloses car les crocus sativus s’étiolent au bout de 48 heures. L’émondage des trois stigmates rouges doit être fait dans la journée de la cueillette. En moyenne, on émonde 500 fleurs à l’heure…
Découvrez la longue épopée du Safran en Gâtinais, aux racines de l'actuelle réputation de cette noble et puissante épice via les sites suivants et profiter pour découvrir notre région :

 

 

Depuis le 16 mars 2009 la commune de Corbeilles en Gâtinais est détentrice du panneau
« Ville fleurie du Loiret » décerné par la Société d’Horticulture du Loiret et le Comité Départemental du Tourisme.
                    
 


 

 
La gestion de la pêche dans les Douves du parc du Château est confiée à l’Association Agréée « Le Gardon du Fusain » pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (A.A.P.P.M.A.) de Corbeilles en Gâtinais. 
Seule la pêche à deux lignes flottantes est autorisée, sont exclus le lancer et tout leurre artificiel.
Toute personne titulaire de la carte de la Fédération de la Pêche du Loiret peut y  pêcher.
Toute association locale de Corbeilles en Gâtinais peut en concertation avec « Le Gardon du Fusain » (tél : 02 38 87 41 54, M. Daniel Catinot, président) organiser une journée d’activité de pêche sans obligation de posséder une carte de la Fédération de pêche.
Les cartes de pêche sont à votre disposition chez nos dépositaires qui sont :

- Mr CATINOT Daniel (président) à Courtempierre
- Mr PHILIPPOT Henri (trésorier) à Corbeilles
- Mr PASQUET route de Ladon à Lorcy
- Le « TRADY » restaurant à Sceaux-du-Gâtinais
- Les JARDINS DE BEAUNE (jardinerie parking Super U) à Beaune
- Mme TEMPLIER (mercerie) Place Saint-Germain à Corbeilles.

 


Mentions légales - Plan du site
 
Création Site Internet Orléans/Tours : Altaïsweb
liens divers